Fontaine aux Cochons à Saint-Brice-sous-Forêt

Dans son ouvrage Saint-Brice à travers son Conseil Municipal – Tome II – 1795-1852, Madeleine Héry attribue le nom de cette source au nom donné au champ dans lequel de nombreux sangliers venaient s’abreuver. Une origine certainement plus vraisemblable serait que les paysans venus de Beauvais ou du Vexin par Beaumont pour vendre leurs cochons sur le marché de Montmorency, qui était l’un des plus importants de la région, évitaient de passer par la grande route pour ne pas payer le péage dû au seigneur de Saint-Brice. Ils prenaient le chemin de terre, qui de Piscop va tout droit à Montmorency. Le chemin était traversé par le ru des Champs du Fond des Aulnes qui formait un grand gué. Là, les cochons étaient lavés pour être plus présentables sur le marché. La fontaine aux Cochons existe toujours à proximité du ru, dans le chemin de Luzarche qui longe les Rougemonts.

SITUATION