Exposition – Le commerce Deuillois de la Belle Époque aux années 30

Cette exposition ouvre une fenêtre sur ce qu’était le commerce deuillois de la Belle Époque à l’aube de la Seconde Guerre mondiale…

Au cours des dernières décennies du XIXe siècle, le commerce traditionnel va se développer à Deuil au sein d’une commune encore rurale mais dont la mutation a déjà commencé. Le commerce, essentiellement concentrée dans le centre-ville historique, va suivre l’évolution urbanistique de la commune. Il bénéficie de l’importante évolution de la population deuilloise entre les années 1880 (environ 2000 habitants) et les années 30 (plus de 9000 personnes), avec une clientèle majoritairement captive jusqu’à la Grande Guerre. Le développement du quartier de la Barre à la fin du XIXe siècle, surtout après l’ouverture de la halte de La Barre-Ormesson en 1891, a pour conséquence l’apparition de vitrines constituant progressivement un second pôle commercial au sud de la ville. D’autres commerces s’installent également, de façon plus limitée, près des gares Deuil-Montmagny et Épinay. L’offre commerciale est variée, permettant l’approvisionnement en produits alimentaires et non alimentaires ainsi que des services et des produits élaborés par les artisans-commerçants.

Inauguration de l’exposition samedi 14 janvier à 15h

Musée Michel Bourlet

Entrée libre les samedis de 14h30 à 17h30 hors vacances scolaires

01 34 28 66 12